Sentier de crête (n.1)

Tappe Sentieri

Le "Sentiero Alto" (Sentier Haut) (n. 1) est un ancien chemin muletier, qui se déroule le long de la ligne de partage des eaux séparant le littoral de l'arrière-pays. Le parcours complet, pour sa plus grande part à l'intérieur du territoire des Cinq Terres, commence à Levanto, à l'ouest, et se termine à Portovenere, à l'est, sur une longueur de 40 kilomètres, avec des crêtes à 800 mètres, dénivellation totale environ 1.300 mètres. Ce parcours croise de nombreux sentiers secondaires descendant vers la mer ou vers le chef lieu du département et la vallée de la rivière Vara. Le Sentier Haut est très linéaire et régulier, de difficulté moyenne, mais accessible à tous, avec un tout petit peu d'entraînement et une tenue adéquate. Le parcours complet requiert au moins dix heures, on conseille de le partager en étapes, en s'arrêtant dans les diverses haltes le long du sentier.


Étape n. 1: Monterosso - Monte Marvede (677 m.)

Juste derrière le vieux bourg de Monterosso, on emprunte le sentier n°9, qui coïncide avec le début d'un escalier montant au sanctuaire de Soviore. Le long du chemin, on rencontre quelques-unes des stations du Chemin de Croix: la plus importante est la chapelle consacrée à Ste Madeleine (XVIIème siècle), fondée, d'après la tradition, sur le lieu où fut trouvée l'image de la Vierge de Soviore. Après le sanctuaire, on remonte la route Levanto-Pignone pendant 1 km environ, jusqu'à emprunter le sentier n°1 en direction de Portovenere, au col "Colle Termine". De là, on procède sous le mont Santa Croce (Sainte Croix), on outrepasse la Foce Drignana (foce = passage, couloir), qui relie la crête à Vernazza, et on continue sous le mont Malpertuso jusqu'à la "sella della Cigoletta" (sella = col). De là, en peu de temps, on gagne la "sella del Monte Marvede", important carrefour de sentiers transversaux.


Étape n. 2: Monte Marvede (677 m.) - telegrafo (513 m.)

Depuis le col de Monte Marvede, on poursuit sous le mont Capri, où l'on rencontre ce que l'on suppose être un menhir. Il s'agit d'un gros bloc en grès, de quatre mètres de long, datant de l'Age du Bronze, dont le rôle était vraisemblablement d'indiquer la position du soleil à midi. Ensuite, on outrepasse le mont Galera, sous lequel s'ouvre une caverne artificielle, puis on descend jusqu'au lieu-dit "La Croce", où se croisent les sentiers reliant Riomaggiore à l'arrière-pays. On poursuit sur une route en terre battue qui longe le mont Verrugoli, dont la cime est jonchée d'antennes et de relais répétiteurs, jusqu'au fort Bramapane, du XIXème siècle, où il y a un excellent point de vue. Après le fort Bramapane, on commence à descendre vers le lieu-dit "Telegrafo", où se trouve une halte de ravitaillement du Parc des Cinq Terres.


Étape n. 3: Telegrafo (513 m.) - Riomaggiore

Devant le point de ravitaillement, on quitte le parcours principal, et on emprunte le sentier n°3, un chemin muletier qui constituait autrefois la seule voie de communication entre Riomaggiore et La Spezia. A partir de là, on descend vers la mer, jusqu'à rencontrer, assez rapidement, le village abandonné de Lemmen, autrefois fréquenté par bergers et agriculteurs, comme en témoignent les anciennes terrasses encore visibles, et un abreuvoir en grès au centre d'un groupe de maisons entourant l'oratoire de S. Bernard, aujourd'hui restauré. A la sortie du village, on continue à descendre jusqu'au sanctuaire de Montenero. Après le sanctuaire, on passe près d'une ancienne source, on outrepasse la route départementale, puis on emprunte un escalier assez raide qui aboutit au centre de Riomaggiore.

Demande de réservation

Demande de disponibilité